Alopécies tardives

Alopécies tardives
90% des hommes souffrant de déficience capillaire sont victimes d’une chute de cheveux androgénique.
Elle découle d’une prédisposition héréditaire : le père et/ou le grand-père est presque toujours dégarni.
Elle est simple à reconnaître : des zones clairsemées apparaissent sur le haut du front ou sur le dessus du crâne alors que la nuque et les tempes (la couronne hippocratique) restent denses et bien fournies.
L’origine de ce type de chute est maintenant établie :
elle résulte d’unehyperactivité de la 5-alpharéductase, une enzyme à l’origine de la testostérone et de la DiHydroTestostérone (DHT).

La 5-alpharéductase
La 5-alpharéductase est une enzyme formée principalement dans la prostate, les testicules, les follicules capillaires et la glande surrénale. Sa surproduction peut avoir comme conséquence :
- un raccourcissement des cycles pilaires, d’où la consommation trop rapide de tout le capital-cheveu ;
- un excès de sébum pouvant conduire à des problèmes d’irritations de la barbe et/ou de cheveux gras ;
- une augmentation du volume de la prostate.
Réguler la 5-alpharéductase pour la ramener à un taux normal est donc particulièrement souhaitable, surtout pour les hommes qui commencent à vieillir.
Pourquoi une chute tardive alors que certains sont chauves à 25 ans ?
Le cheveu est vivant et suit un cheminement de croissance naturel : le cycle pilaire. Leur nombre est limité : seulement 25 à 30 cycles pour toute la vie.
La durée de chaque cycle étant de 2 à 5 ans, nous devrions donc théoriquement garder de beaux cheveux quasiment jusqu’à notre mort.
Malheureusement, pour des raisons androgéniques et/ou carentielles, la durée de ces cycles peut considérablement diminuer et conduire à l’épuisement total de son potentiel capillaire en seulement quelques années.
Les cheveux deviennent alors de plus en plus fins, puis c’est l’alopécie qui s’installe.
Chez certains hommes, le processus de dégradation commence très tôt et les cycles pilaires sont extrêmement raccourcis : les zones dégarnies apparaissent très jeune et conduisent à de fortes calvities aux abords de la trentaine.
Chez d'autres, les cycles pilaires subissent une réduction beaucoup moins spectaculaire de leur durée de vie, même si celle-ci reste inférieure à ce qu'elle devrait être. Les cheveux se clairsèment donc beaucoup plus tard, et c'est vers 45-50 ans que les premiers signes apparaissent.
Dans les cas d'alopécies tardives, il est rare de devenir vraiment très chauve, mais il est tout de même recommandé d’agir rapidement afin de rallonger la durée des cycles pilaires qui restent. En effet, une fois tous les cycles épuisés, la calvitie est définitive et irrémédiable.
Avec BIO 5, rétablissez l'équilibre de vos cycles pilaires tout en nourrissant et en renforçant les cheveux existants.
BIO 5 apporte aux hommes de 45 ans et plus, qui voient leurs cheveux devenir de plus en plus fins et clairsemés, une solution saine et complète, très peu contraignante et sans aucun effet secondaire.
BIO 5 va en priorité agir sur la cause directe de la chute anormale des cheveux en aidant à réguler la surproduction de 5-alpharéductase, cause directe de l’alopécie androgénique, grâce à l’ortie dioïque (bio) et l’épilobe (bio).
Ces deux plantes, dont l’efficacité est saluée dans de très nombreuses études scientifiques internationales, vont en outre réguler la vasodilatation, favorisant ainsi une irrigation optimale du bulbe pileux, et combattre certaines réactions inflammatoires qui peuvent provoquer démangeaisons et inconfort.
Bien sûr, en agissant sur la normalisation du taux de 5-alpharéductase, BIO 5 va également agir sur les autres conséquences d'un taux trop élevé de cette enzyme sans l'inconvénient des effets secondaires que peuvent provoquer un médicament chimique dont le rôle est au contraire de transformer radicalement le processus. Ceci est particulièrement appréciable pour les hommes qui commencent à vieillir et qui veulent conserver toutes leurs capacités.
De plus, comme tout bon aliment de vie, BIO 5 va fortifier le cheveu grâce aux vitamines contenues dans la levure de bière (bio) et combattre les radicaux libres grâce à la vitamine C de l’acérola (bio).
La posologie, réduite à un seul comprimé par jour, et la rémanence d’action, permettant d’espacer les cures, rendent le traitement extrêmement peu contraignant.
Enfin, la certification BIO des comprimés est l’autre originalité de ce produit, puisqu’elle est une garantie duhaut niveau de pureté des actifs naturels.